Washington et la dépénalisation un exemple pour la France?

Washington et la dépénalisation un exemple pour la France?

558
0
SHARE

Depuis 2014 la vente de cannabis pour un usage récréatif est autorisée et réglementée dans l’Etat de Washington. Après des débuts difficiles pour les premiers commerces, la vente de marijuana et les taxes liés sont en forte augmentation et les prédictions des opposants à la dépénalisation n’ont pas eux lieu.

Les ventes et taxes sur le cannabis en chiffres

Un an après l’ouverture des premiers commerces, il est possible de faire un point sur la dépénalisation dans cet Etat, grâce aux chiffres qui sont fournis par le gouvernement et aux résultats de quelques études.

Certains annonçaient pour la première année très peu voir aucun revenu ni taxes liés à la vente de cannabis, d’autres beaucoup plus optimistes attendaient jusqu’à 220 millions d’Euros. C’est finalement 60 millions d’Euros qu’aura rapporté la vente de cannabis à l’Etat de Washington la première année.

Au mois de juin 2015 la vente de marijuana s’élève à prés de 1,5 millions de dollars par jour (1’350’000€), avec une augmentation de plus de 120% sur les 6 derniers mois.

Ce montant ne prend pas en compte les emplois crées par le secteur, de la production à la commercialisation.

La voie pour d’autres États et pays

Washington et l’état du Colorado sont les deux premiers États américains à autoriser la culture, le commerce et l’usage récréatif de la marijuana, traçant ainsi une route pour de nombreux Etats qui se lancent à leur tour. Parmit eux, l’Oregon, l’Alaska et Washington DC, où les électeurs ont voté la légalisation l’année dernière ou pour cinq autres États, dont la Californie, qui sont susceptibles de voter un nouvelle loi l’année prochaine.

Mark Cooke, directeur de campagne politique à l’ACLU de Washington, un grand partisan de l’I-502 a déclaré : « Nous avons déjà vu d’autres juridictions emboîter le pas, et nous espérons que l’exemple de Washington avec une approche de santé publique concernant la légalisation du cannabis va susciter le changement au niveau fédéral mais aussi international».

Les jeunes et la santé

Selon une enquête sur plus de 25.000 étudiants à Washington, l’utilisation du cannabis par les jeunes n’a pas augmenté en 2014. Pas plus que le nombre de jeunes impliqués dans des accidents de la route mortels. Il est cependant trop tôt pour tirer des conclusions à partir de ces chiffres.